Home Exposition Pape o Tahiti – L’eau dans la culture polynésienne

Exposition Pape o Tahiti – L’eau dans la culture polynésienne

Exposition Pape o Tahiti – L’eau dans la culture polynésienne

Cette exposition se tient à la bibliothèque de l’Université de la Polynésie française, Campus d’Outumaoro – Punaauia, du 11 septembre au 7 octobre 2017, toujours dans le cadre des Journées du patrimoine 2017.
Plus de détails sur le site de Tahiti Heritage.
« L’eau (Vai) est considérée comme une entité sacrée dans la culture polynésienne. Source, rivière, lac, pluie, rosée, brouillard, nuage, tornade, arc-en-ciel, etc., à chacune de ces formes correspond le nom d’une divinité. (…) Selon les saisons, les événements et les formes de l’eau, des cérémonies spécifiques lui étaient consacrées. »

A travers 15 panneaux, le grand public pourra découvrir des sites-clés de l’île de Tahiti qui nous racontent de nombreuses légendes relatives à l’eau : Papeete, Mahina, Papenoo, Mahaena, Tiarei, Faaone, Mataiea, Teva i Uta.

Entrée libre, gratuite et tout public.
Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 7h30 à 19h / le samedi de 8h à 16h

Une rencontre devrait également être proposée aux étudiants et visiteurs extérieurs sur la thématique de l’eau, animée par des intervenants des domaines culturel et universitaire, ainsi qu’une sortie de terrain dans la vallée de Hamuta.

Cet événement est l’occasion de rappeler que l’université, comme le Musée de Tahiti et des Iles, sont des lieux de diffusion de la connaissance et à ce titre accueillent régulièrement des expositions ou d’autres événements culturels.

De nombreuses espèces d’oiseaux de Polynésie française ont besoin de lieux d’eau douce préservés pour se nourrir, nicher, se reposer, élever leurs petits : le Héron strié, le Canard à sourcils, l’Aigrette sacrée et autres Chevaliers ou Bécasseaux limicoles, le Martin-chasseur vénéré, la Marouette fuligineuse, le Pluvier fauve ou le Courlis d’Alaska.

Ces zones sont donc nécessaires aussi pour des espèces vivantes patrimoniales !