Home Journée Mondiale des oiseaux migrateurs – 10 mai 2017

Journée Mondiale des oiseaux migrateurs – 10 mai 2017

Journée Mondiale des oiseaux migrateurs – 10 mai 2017

Le slogan de cette journée mondiale 2017 des oiseaux migrateurs

« Leur Avenir est Notre Avenir – Respectons la planète, pour les oiseaux migrateurs et pour les hommes ».

Pour en savoir plus : http://www.worldmigratorybirdday.org/2017/fr/mail/journee-mondiale-des-oiseaux-migrateurs-2017

Les actions

Depuis plus de dix ans, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs (JMOM) informe et sensibilise sur:

  • le besoin de protéger les oiseaux migrateurs et leurs habitats,
  • les menaces auxquelles ces oiseaux sont confrontés,
  • leur importance au sein de notre écosystème,
  • la nécessité de coopérer au niveau international afin d’assurer leur conservation.

La campagne 2017 vise à démontrer que la conservation des oiseaux migrateurs contribue à la bonne gestion de nos ressources naturelles et participe ainsi à un développement durable.
Cette conservation  est donc cruciale pour l’avenir de l’humanité.

La migration des oiseaux

Découvrez les connaissances actuelles sur la migration des oiseaux ici

Extrait:
« La migration des oiseaux est une migration animale régulière et saisonnière de nombreuses espèces d’oiseaux.

Ce déplacement est une manière pour ces espèces d’échapper à un changement d’habitat ou une baisse de disponibilité de nourriture liée aux rigueurs d’un climat défavorable, mais aussi de maximiser leurs chances de reproduction.

Plusieurs phénomènes ont réactualisé l’intérêt de l’étude de ces migrations.

  • Tous les observateurs constatent l’impact du réchauffement climatique sur la sédentarisation croissante de certaines espèces.
  • Pour l’hiver, certaines espèces migrent même vers les villes plus au nord où ils trouvent, maintenant, alimentation et refuges !

D’autre part, les caractéristiques qui permettent aux oiseaux de se repérer sont encore mal connues.

Les oiseaux peuvent aussi transporter des propagules lorsqu’ils se déplacent (microbes, plantules, parasites, œufs de crustacés sur de grandes distances, ou crustacés vivants sur de petites distances…).

Leur rôle en la matière est encore mal compris, mais semble potentiellement important.

Enfin, une prédation particulière peut exister durant la migration, qui contribue probablement à la sélection naturelle, à laquelle s’ajoutent les effets de la chasse (dérangement, prélèvements, …). »

 

Une meilleure protection de ces animaux passe donc par une bonne connaissance de leurs migrations !

 

Pluvier fauve en plumage reproducteur ©Alain Petit

Les oiseaux migrateurs les plus fréquemment observés en Polynésie française :

Calidris alba (Pallas, 1764)Bécasseau sanderlingSanderlingtiri, tukiScolopacidae
Tringa incana (Gmelin, 1789)Chevalier errantWandering Tattler ‘uriri, kuririScolopacidae
Urodynamis taitensis (Sparrman, 1787)Coucou de Nouvelle-ZélandeLong-tailed Cuckoo ‘arevareva, oroveoCuculidae
Numenius tahitiensis (Gmelin, 1789)Courlis d’Alaska (Vulnérable)
Bristle-thighed Curlewteu’e, kiviScolopacidae
Pluvialis fulva (Gmelin, 1789)Pluvier fauvePacific Golden Plovertorea, ti’afeCharadriidae