Home Nuits des étoiles 2016

Nuits des étoiles 2016

Nuits des étoiles 2016

Pour bien profiter de ces Nuits des étoiles, éteignons les lumières inutiles qui consomment de l’énergie et désorientent les jeunes Pétrels et Puffins.
 

Jeune Puffin de Baillon (d’Audubon) - Photo Lucie Faulquier

Jeune Puffin de Baillon (d’Audubon) – Photo Lucie Faulquier

En effet, les pétrels et puffins sont des oiseaux marins qui nichent en altitude dans les îles hautes de la Polynésie française. Leurs nids sont des terriers creusés dans la terre ou installés dans les rochers. La journée, ils pêchent en mer, et ne reviennent sur leurs colonies que de nuit.

De par leur activité nocturne à terre, les Pétrels et Puffins sont très sensibles à la lumière et le développement de l’urbanisation a fait apparaître le problème de la pollution lumineuse.


De plus, lors de leur premier envol vers la mer, les jeunes oiseaux sont attirés par les éclairages des villes. Certains tombent sur le sol et sont incapables de reprendre leur envol. Ils peuvent alors mourir de faim ou de soif, de blessures engendrées par la chute ou de la prédation par des chats ou des chiens.
oOo
La Nuit des étoiles est fixée cette année le week-end du 5 août, mais en réalité, le meilleur jour de l’été 2016 pour observer les étoiles sera dans une semaine, le vendredi 12 août.
« C’est le moment où la Terre croise une région de son orbite où il y a beaucoup de petites particules, du coup nous pouvons voir plein d’étoiles filantes », explique Arnaud Caron, superviseur à la Cité de l’Espace de Toulouse.
visu_NdE2016-575fUne occasion pour observer les planètes Jupiter, Mars et Saturne, les constellations d’août et bien entendu les étoiles filantes.
Cette 26e édition des Nuits des étoiles sera dédiée à André Brahic, grand astrophysicien français décédé le 15 mai 2016.
Célèbre pour avoir été l’un des découvreurs des anneaux de Neptune, il était également connu comme un vulgarisateur enthousiaste qui défendait avec ardeur la diffusion des connaissances scientifiques. Il est venu à Tahiti en mai 2014 et a enthousiasmé le public venu l’écouter.

Nous vous souhaitons de belles observations tout en pensant à nos amis ailés !