Home Les oiseaux Bécasseau sanderling

Bécasseau sanderling

BÉCASSEAU SANDERLING

Photo Jean Kape


ASPECT ET IDENTIFICATION

20 cm. Mâle et femelle d’apparence identique. Lorsqu’il hiverne en Polynésie française, son plumage est gris-beige dessus et blanc dessous. La calotte et le pourtour de l’œil reprennent la coloration générale du dos. Le bec et les pattes sont noirs. C’est le plus pâle des bécasseaux présents sur le Territoire.

Ordre : Charadriiformes

Famille : Scolopacidae

Catégorie : Oiseaux migrateurs


DISTRIBUTION

Il se reproduit en Arctique de juin à août et hiverne de septembre à mai dans le Pacifique tropical. Il est commun à Hawaii et aux Iles Marshall mais reste rare en Polynésie française. Présent dans les Tuamotu de l’Est et aux Marquises. On l’a signalé aussi à Scilly, Maupiti, Huahine et Tahiti ainsi qu’à Raivavae (Archipel des Australes).


CARACTÉRISTIQUES

C’est une espèce limicole. Il court le long des plages de sable à la lisière du déferlement des vagues. On l’aperçoit solitaire ou en petit groupe.

Série de « kip-kip-kip… »

Il saisit les mollusques et les crustacés exposés lors du retrait des vagues. Il consomme également des insectes (larves et adultes).

Elle a lieu en Arctique seulement. Il niche dans une dépression de gravier. La femelle pond 3 à 4 œufs (36 x 25 mm) jaune pâle marqués de marron et de noir. L’incubation, faite par les deux sexes, dure 24 à 27 jours et les jeunes prennent leur envol vers le 17ème jour.

© Textes : Caroline BLANVILLAIN et SOP Manu

Bibliographie :

https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/3195
http://avibase.bsc-eoc.org/species.jsp?avibaseid=06B9BD243A756B28

NOMS

Nom scientifique : Calidris alba (Pallas, 1764)

Noms polynésiens :
Turi, tuki (Marquises)

DISTRIBUTION
  • Arctique (originaire)
  • Iles tropicales

STATUT ET PROTECTION

Le Bécasseau Sanderling reste abondant et n’est pas menacé. Il est toutefois beaucoup plus rare en Polynésie française que les autres oiseaux visiteurs limicoles que sont le Chevalier errant (Tringa incana), le Pluvier fauve (Pluvialis fulva) et le Courlis d’Alaska (Numenius tahitiensis).

L’espèce est classée « préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN.