Home Les oiseaux Bulbul à ventre rouge

Bulbul à ventre rouge

BULBUL À VENTRE ROUGE

Photo 1: Jean Kape – Photo 2: Jean-Paul Mutz


ASPECT ET IDENTIFICATION

20 cm. Mâle et femelle d’apparence identique. Le corps est marron-noir avec une tête plus sombre porteuse d’une crête noire, dressée en cas d’excitation. Le bec et les pattes sont noirs. Les sous-caudales sont rouge vif, ce qui lui vaut son nom de Bulbul à ventre rouge.

Ordre : Passeriformes

Famille : Pycnonotidae

Catégorie : Oiseaux terrestres introduits


DISTRIBUTION

Espèce originaire d’Asie et introduite dans les années soixante-dix à Tahiti. Elle est désormais présente à Tahiti, Moorea, Huahine, Raiatea et Bora Bora.


CARACTÉRISTIQUES

A colonisé en très peu de temps toutes les zones existantes sur l’île de Tahiti, du bord de mer aux vallées, elle est désormais présente jusque dans les forêts de nuages.

Les cris territoriaux sont des « pit-pou, wit-wou » ou « pouit-pou » répétés plusieurs fois de suite. L’espèce émet de nombreuses autres vocalisations.

Pour écouter le Bulbul à ventre rouge :
http://www.xeno-canto.org/species/Pycnonotus-cafer

Insectes, fruits, débris végétaux.

A été étudiée à Fidji notamment où il se reproduit d’octobre à février, pendant la saison des pluies. Cette période semble correspondre à ce qui a été constaté sur l’île de Tahiti. Pond 1 à 3 œufs rosés avec des petites taches marron-rouge à l’extrémité la plus large, de 22 x 17 mm. L’incubation dure 11 à 13 jours et le jeune prend son envol au 12ème jour.

Texte original de Caroline BLANVILLAIN – Compléments et mise à jour par divers membres de la SOP Manu.

Bibliographie :
https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/432746
http://avibase.bsc-eoc.org/species.jsp?avibaseid=95F3F1853896B1E0
http://www.hbw.com/ibc/species/red-vented-bulbul-pycnonotus-cafer

NOMS

Nom scientifique : Pycnonotus cafer (Linnaeus, 1766)

DISTRIBUTION
  • Asie (originaire)
  • Société

STATUT ET PROTECTION

Espèce introduite. Responsable de la destruction des vergers, elle se montre très agressive envers les oiseaux endémiques et notamment le Monarque de Tahiti, Pomarea nigra, en danger critique d’extinction, dont elle attaque les reproducteurs et vraisemblablement les nichées. L’espèce a été classée nuisible en Polynésie française, sa destruction est autorisée et souhaitable. A n’introduire dans une île nouvelle sous aucun prétexte et à éliminer le plus vite possible en cas d’arrivée dans une nouvelle île sous peine de dégâts irrémédiables dans les vergers et pour l’avifaune.

https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/432746/tab/statut

L’espèce est inscrite sur la liste des espèces menaçant la biodiversité par la réglementation territoriale de Polynésie française. Elle est en « Préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN et est classée par cet organisme parmi les 100 espèces les plus envahissantes de la planète.