Home Les oiseaux Fou à pieds rouges

Fou à pieds rouges

FOU À PIED ROUGES
Fou à pieds rouges_Mataiva - Photo Alain Petit

Fou à pieds rouges_Mataiva – Photo Alain Petit


ASPECT ET IDENTIFICATION

71-79 cm. Mâle et femelle d’apparence identique. Même si c’est le plus petit des fous présents en Polynésie, c’est un gros oiseau avec un bec puissant, un corps élancé, des ailes longues et étroites et une queue cunéiforme. Tous les adultes ont les pieds rouges et un masque rouge-corail et bleu à la base du bec (bleuté). Il existe quatre phases de plumage : marron, marron à queue blanche, blanche avec les rémiges noires, et enfin blanche à queue noire (avec toujours les rémiges noires). Les juvéniles sont marrons et leurs pieds sont de couleur chair.

Ordre : Ciconiiformes

Famille : Sulidae

Catégorie : Oiseaux marins


DISTRIBUTION

Dans toutes les mers tropicales. En Polynésie il est présent dans les îles de la Société, des Marquises, des Tuamotu mais aussi à Pitcairn et aux îles de la Ligne.


CARACTÉRISTIQUES

Grégaire en mer comme à terre sur les lieux de reproduction ou les dortoirs. Il entreprend de longs voyages pour se nourrir, à plusieurs centaines de kilomètres des côtes et ne revient à terre que pour se reproduire ou dormir. Niche sur les îlots coralliens et volcaniques ou dans les lieux isolés des grandes îles volcaniques.

Les deux sexes émettent un son criard et répétitif au nid, et parfois en vol.

Cette espèce se nourrit de jour comme de nuit de poissons, céphalopodes et crustacés. Comme tous les fous, il est capable de plonger de plusieurs dizaines de mètres de hauteur, ailes repliées, afin d’aller capturer un poisson dans les profondeurs (à quelques mètres). Ce comportement est d’ailleurs à l’origine de leur appellation de ‘fou’. Cette espèce attrape cependant beaucoup de ses proies près de la surface de la mer.

Peut former des colonies importantes. Niche dans les buissons ou dans les arbres. Se reproduit toute l’année. La reproduction a été étudiée en dehors de la Polynésie française. La ponte est constituée d’un œuf blanc-craie d’environ 61 x 41 mm. Il est couvé 45 jours par les deux sexes. Le jeune reste plus de 100 jours au nid.

© Textes : Caroline BLANVILLAIN et SOP Manu

 

Bibliographie :
https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/440197

NOMS

Nom scientifique : Sula sula (Linné, 1766)

Noms polynésiens :
Ua’au, ua’ao, ‘euao, (Société), kariga, uakao (Tuamotu), uau, ua’ao, putu, ruru (Mangareva), kauhee, faufe’e, faufee, kakioa, tapu-vaekua, (Marquises)

DISTRIBUTION
  • Toutes les mers tropicales.

STATUT ET PROTECTION

Espèce commune en Polynésie et sur son aire de distribution. Cette espèce est classée « Préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN.