Home Les oiseaux Phaéton à brins rouges

Phaéton à brins rouges

PHAÉTON À BRINS ROUGES
Phaéton à brins rouges - Photo Roberto Luta

Phaéton à brins rouges – Photo Roberto Luta


ASPECT ET IDENTIFICATION

46-47 cm, 93 cm si l’on inclut les deux plumes centrales de la queue. Mâle et femelle d’apparence identique. Gros oiseau au plumage entièrement blanc excepté deux barres noires sur le pourtour de l’œil et deux longues plumes rouges et centrales sur la queue. Le bec est rouge et fort, les pattes sont bleu-pâle puis noires à leur extrémité.

Ordre : Phaethontiformes

Famille : Phaethontidae

Catégorie : Oiseaux marins


DISTRIBUTION

Mers tropicales et subtropicales de l’Inde et du Pacifique Ouest. Se reproduit partout en Polynésie française.


CARACTÉRISTIQUES

C’est le plus pélagique des phaétons, il chasse souvent loin des côtes. Dans les atolls, les colonies sont établies sur les plages ou plus à l’intérieur des terres, sous le couvert de la végétation. Sur les îles volcaniques, les oiseaux préfèrent nicher dans les falaises.

« Tichk » ou « couak » métalliques, grinçants et puissants.

Calamars et poissons. Plonge sur ses proies de 14 mètres de haut ou les saisit à la surface de l’eau.

Surtout en juillet-août dans les tropiques. Nids solitaires ou en colonie. Les nids sont grattés au sol, à l’abri d’un buisson ou placés sous une roche le long d’une falaise. La reproduction a été étudiée en dehors de la Polynésie française. Un seul œuf est pondu en général, de 64 x 45 mm à 68 x 47 mm. Incubation 42-50 jours par les deux sexes. Les jeunes prennent leur envol à 45 jours.

Texte original de Caroline BLANVILLAIN – Compléments et mise à jour par divers membres de la SOP Manu.

Bibliographie :
https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/432685
http://avibase.bsc-eoc.org/species.jsp?avibaseid=C412CD623EDA1B28
http://ifrecor-doc.fr/items/show/1283
http://datazone.birdlife.org/species/factsheet/red-tailed-tropicbird-phaethon-rubricauda
http://www.hbw.com/ibc/species/red-tailed-tropicbird-phaethon-rubricauda

NOMS

Nom scientifique : Phaethon rubricauda Boddaert, 1783

Noms polynésiens :
Ma’uroa, mauroa-hope-‘ura, hope’ura, tavae, tava’e (Société), hope kura, tavake, makuroa (Tuamotu), tavake (Mangareva), toake, toake ku’a (Marquises), tava’e (Australes)

DISTRIBUTION
  • Partout en Polynésie

STATUT ET PROTECTION

Espèce commune en Polynésie française et sur son aire de répartition. Est cependant en voie de raréfaction sur de nombreux sites à cause de la prédation exercée par l’homme sur ses œufs et ses poussins (l’espèce niche à même le sol dans les Tuamotu-Gambier). L’introduction intentionnelle de chats, de chiens ou de porcs sur les îlots par les habitants des Tuamotu souhaitant marquer par-là leur appropriation de « motu aux oiseaux » est une pratique de plus en plus courante. En effet, ces îlots fréquemment n’appartiennent encore à personne, d’où la persistance des oiseaux sur ces îlots et l’appellation qui leur est donnée. Or ces mammifères introduits exercent une prédation féroce sur les œufs ou les jeunes. La plume rouge de la queue est très prisée par l’homme, qui l’arrache fréquemment aux adultes défendant leur nid.
L’espèce est classée « Préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN.