Home Les oiseaux Pigeon biset

Pigeon biset

PIGEON BISET

ASPECT ET IDENTIFICATION

33 cm. Mâle et femelle d’apparence identique. Présente plusieurs couleurs qui varient du gris au marron clair. Certains individus sont entièrement blancs.


DISTRIBUTION

Introduite, l’espèce a largement colonisé les îles de la Société. Aux Marquises, elle est présente sur Nuku Hiva, Ua Pou, Hiva Oa, Tahuata et Ua Huka. Est également visible à Tubuai, Rurutu, Rimatara (Australes) et aux Gambier.


CARACTÉRISTIQUES

Reste dans les zones d’urbanisme dans les îles de la Société. Aux Marquises, elle colonise progressivement les vallées. C’est une espèce grégaire, dont les individus ne se déplacent qu’en compagnie de plusieurs autres congénères.

Le mâle, seul, émet des roucoulements répétés plusieurs fois de type « crou-crou… ».

Une grande variété de graines, de pousses, de légumes, de fruits tombés au sol et occasionnellement des insectes.

Tout le long de l’année. Le nid est constitué de branchettes entremêlées. Deux œufs blancs sont incubés par les deux sexes pendant 18 jours environ. Les jeunes quittent le nid à l’âge de 30-35 jours.

© Textes : Caroline BLANVILLAIN

NOMS ET ESPÈCE

Nom scientifique : Columba livia

Noms polynésiens :
U’u airo (Tahiti), piho (Marquises)
Espèce : Oiseaux terrestres introduits

DISTRIBUTION
  • Société
  • Australes
  • Gambier
  • Marquises

STATUT ET PROTECTION

Espèce introduite, qui se répand partout dans le monde. En métropole, on la surnomme désormais « le rat volant ». Elle cause d’importants dégâts dans les villes par ses déjections et transmet une zoonose parfois mortelle pour l’homme. En Polynésie française, elle pourrait véhiculer d’île en île des maladies, notamment le virus de la variole aviaire présent sur Tahiti, et contaminer certaines populations de Colombidés endémiques, provoquant ainsi leur disparition. Les pigeons verts du fenua sont si beaux et si originaux, pourquoi élever ce pigeon gris si quelconque et si dangereux que l’on voit partout à travers le monde ?

L’espèce est classée « Préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN. Elle est classée parmi les 100 espèces les plus envahissantes de la planète.