Home Les oiseaux Salangane des Marquises

Salangane des Marquises

SALANGANE DES MARQUISES
Salangane des Marquises - Photo J-F Butaud

Salangane des Marquises – Photo J-F Butaud


ASPECT ET IDENTIFICATION
Salangane des Marquises - Photo Fred Jacq

Salangane des Marquises – Photo Fred Jacq

10 cm. Entièrement noire sauf le dessus de la queue qui présente une zone grise. L’espèce est moins élancée que celle de Tahiti (Aerodramus leucophaeus), mais il est impossible de la confondre avec les hirondelles, qui sont absentes des Marquises.

Ordre : Caprimulgiformes

Famille : Apodidae

Catégorie : Oiseaux terrestres endémiques


DISTRIBUTION

Archipel des Marquises (Eiao, Nuku Hiva, Ua Huka, Ua Pou, Hiva Oa, Fatu Huku, Tahuata, Mohotani, Fatu Hiva).


CARACTÉRISTIQUES

Niche dans les grottes à fleur d’eau de Nuku Hiva, dans les cavités, et même sous les toits des églises. Chasse dans les vallées jusqu’a 1000 m d’altitude, tôt le matin ou tard dans la soirée.

Sifflements doux longs et à deux tons qui rappellent les chants d’hirondelles au printemps en métropole.

Insectes capturés au vol.

Les colonies réunissent de deux à plus de 100 nids qui sont plus ou moins exposés à la lumière. Les nids peuvent être en paquets ou disséminés le long d’une paroi. Le nid est une coupe de mousse fixée par la salive et garnie de plumes. Ponte d’un œuf unique et blanc, de 22 x 15 mm.

Texte original de Caroline BLANVILLAIN – Compléments et mise à jour par divers membres de la SOP Manu.

Bibliographie :
https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/441615
http://avibase.bsc-eoc.org/species.jsp?avibaseid=E4A4B821FF456F8C

 

NOMS

Nom scientifique : Aerodramus ocistus (Oberholser, 1906)

Noms polynésiens :
Kopeka (Marquises), kope’a (groupe Sud), kopekapeka (groupe Nord)

DISTRIBUTION
  • Marquises (Eiao, Nuku Hiva, Ua Huka, Ua Pou, Hiva Oa, Fatu Huku, Tahuata, Mohotani, Fatu Hiva)

STATUT ET PROTECTION

Disparue ou quasi-éteinte à Hiva Oa où les Martins tristes (Acridotheres tristis) et le Grand-duc de Virginie (Bubo virginianus) ont été introduits. Elle reste présente en grand nombre sur Nuku Hiva et Ua Huka. Observée en quantité moins importante sur l’île, plus petite, de Tahuata. Présente également à Ua Pou, Eiao, Fatu Hiva et Fatu Huku. Elle est rarissime sur ces deux dernières îles. Nous ne l’avons pas vu sur Mohotani. L’espèce reste toutefois globalement commune pour le moment.
L’espèce est classée « préoccupation mineure » (LC) sur la liste rouge de l’UICN.