Home Projet RESCCUE – COPIL à Tahiti en août 2017

Projet RESCCUE – COPIL à Tahiti en août 2017

Projet RESCCUE – COPIL à Tahiti en août 2017

Le projet RESCCUE est un projet régional mis en œuvre par la Communauté du Pacifique (CPS).
L’objectif: contribuer à accroître la résilience des États et Territoires insulaires océaniens dans un contexte de changements globaux. Pour ce faire, le projet favorise l’adaptation au changement climatique à travers la gestion intégrée des zones côtières.

Le projet RESCCUE a été mis en place à l’échelon régional, ainsi que sur un à deux sites pilotes dans quatre États et Territoires :
1) Nouvelle-Calédonie
2) Vanuatu
3) Fidji
4) Polynésie française

RESCCUE est financé principalement par l’Agence française de développement (AFD) et le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) pour une durée de cinq ans (01/01/2014 – 31/12/2018).


Le budget total du projet s’élève à 13 millions d’euros, dont 6,5 millions d’euros sont versés par l’AFD/le FFEM, une somme à peu près équivalente étant obtenue grâce à des cofinancements.

 

Le comité de pilotage régional du programme Resccue (restauration des services écosystémiques et adaptation au changement climatique), a débuté mardi 1er août 2017, dans un hôtel de Punaauia, en présence notamment du ministre de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, du directeur-général adjoint à la Communauté du Pacifique, Cameron Diver et du directeur de l’AFD en Polynésie française, Thierry Paulais.

Lire l’article sur Tahiti Infos : http://www.tahiti-infos.com/Le-comite-de-pilotage-regional-du-projet-Resccue-reuni-a-Tahiti_a163279.html

Ce comité régional rassemble une à deux fois par an les représentants de la communauté du Pacifique, de la Nouvelle-Calédonie, de Fidji, de Vanuatu et de la Polynésie française afin de faire un point d’avancement du programme.

Le programme Resccue a démarré en Polynésie française en septembre 2015 sur les sites de Moorea et de Rikitea (Gambier).

Il est structuré autour de 5 composantes :
– Gestion intégrée des zones côtières
– Analyses économiques
– Mécanismes économiques et financiers
– Communication, capitalisation
– Gestion du projet.

Grâce à ce partenariat, RESCCUE est devenu le premier projet de la CPS à atteindre officiellement la neutralité carbone.