Home Les oiseaux Ptilope de Makatea

Ptilope de Makatea

PTILOPE DE MAKATEA
Ptilope de Makatea - Photo Hadoram Shirihai

Ptilope de Makatea – Photo Hadoram Shirihai


ASPECT ET IDENTIFICATION

20 cm. Mâle et femelle d’apparence identique. La tête est vert pâle surmontée d’une calotte pourpre bien marquée qui s’étend sur le front. Le cou et la poitrine sont vert amande. Le dos, les ailes et la queue sont d’un vert plus soutenu encore. Les rectrices et les rémiges primaires comme les secondaires sont bleu-vert liserées de jaune. Le ventre est jaune-vert et les sous-caudales jaunes. Les juvéniles ont une tache vert-pomme sur le crâne au lieu du rose-violet des adultes. Le bec est jaune orangé et les pattes sont rouge-bordeaux.

Ordre : Columbiformes

Famille : Columbidae

Catégorie : Oiseaux terrestres endémiques


DISTRIBUTION

Présent uniquement sur l’île de Makatea.


CARACTÉRISTIQUES

Plus fréquent dans les forêts à mouo (Homalium mouo), ora (Ficus sp.) et les jardins situés en bordure du village que sur les anciennes zones d’extractions du phosphate, longtemps exploité sur Makatea. Il se déplace souvent par petits groupes de deux ou trois individus.

Roucoulement qui s’accélère semblable à celui du Ptilope des Tuamotu (Ptilinopus coralensis). Il émet aussi un autre type de chant fait de deux notes montantes puis descendantes répétées quatre à cinq fois d’affilée.

Pour écouter le Ptilope de Makatea :
http://www.xeno-canto.org/species/Ptilinopus-chalcurus

Fruits du ora (Ficus prolixa), du Faux-pistachier (Syzygium cumini), du vine tatahi (Coccoloba uvifera), du motoi (Cananga odorata), du roa (Pipturus argenteus), de l’avaro (Premna obtusifolia), nectar de fleur du Frangipanier (Plumeria rubra).

La reproduction a lieu d’août à janvier au moins, mais s’étale peut-être sur toute l’année. Il semble qu’un seul jeune soit élevé par couvée.

Texte original de Caroline BLANVILLAIN – Compléments et mise à jour par divers membres de la SOP Manu.

Bibliographie :
https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/778898
http://avibase.bsc-eoc.org/species.jsp?avibaseid=506DEB9C6CAEC315
http://datazone.birdlife.org/species/factsheet/makatea-fruit-dove-ptilinopus-chalcurus
http://www.hbw.com/ibc/species/makatea-fruit-dove-ptilinopus-chalcurus

NOMS

Nom scientifique : Ptilinopus coralensis, sous-espèce chalcurus (Gray, 1859)

Noms polynésiens :
O’o (Makatea)

DISTRIBUTION
  • Tuamotu : Makatea uniquement
  • [/swm_list_icon]

STATUT ET PROTECTION

De 1917 à 1964, deux milles personnes travaillaient sur Makatea pour le compte de la Société des Phosphates et la chasse faisait partie des rares distractions possibles. Malgré cela, les o’o sont encore nombreux sur l’île. Néanmoins, l’espèce reste vulnérable à l’extinction car elle n’est présente que sur cette île et nulle part ailleurs dans le monde. L’introduction du Pigeon biset (Columba livia) ou de toute autre espèce – vecteurs potentiels de maladies aviaires – représenterait une grave menace pour la pérennité de l’espèce. Avec le rupe (Ducula aurorae), l’avifaune de Makatea est riche de deux espèces de pigeons endémiques. Il est donc primordial d’éviter toute introduction volontaire d’oiseaux venant de l’extérieur et de signaler sans délai aux autorités ou associations compétentes (Délégation à l’Environnement, Société Ornithologique de Polynésie) toute nouvelle intrusion.
L’espèce est inscrite en catégorie A sur la liste des espèces protégées par la réglementation territoriale de Polynésie française. Elle est classée « vulnérable » (VU) sur la liste rouge 2012 de l’UICN (listé Ptilinopus chalcurus) et « Quasi menacé » (NT) sur la liste rouge 2015 UICN France et Polynésie française (listé Ptilinopus coralensis chalcurus).